Test du système

Étape 4

Vérification du système OpenFC : A présent, DragonFrame est connecté à l’Arduino et sait de quelle façon gérer le moteur qu’il contrôle… ne reste plus qu’à vérifier que tout fonctionne en appuyant simplement sur les boutons en forme de flèches situés sur la barre de l’axe. Si les modules de commande et d’entrainement ont été correctement assemblés, le module d’entrainement doit se mettre à tourner.

DF_openfc_axiss

Cerise sur le gâteau : parce que l’option “Focus” a été enclenchée à l’étape 3, il est possible de commander la mise au point directement dans la fenêtre “Cinematography”. Cliquez sur l’icône en forme d’appareil photo tout en haut à droite de l’interface, puis enclenchez la vue temps réel (le “LiveView” : l’icône en forme de “L”) et cliquez sur les flèches : vous pouvez contrôler la mise au point avec un retour visuel. Cette dernière astuce fonctionne avec l’autofocus, contrôlable de la même façon. Mais la grande différence est qu’en mode auto-focus, il n’est pas possible de mémoriser des distances de mise au point pour programmer une animation… ce que permet le système OpenFC et que montre la dernière étape : réaliser un timelapse avec animation de la mise au point.

DF_cinematography_panels

Leave a Reply

Your email address will not be published. Les champs marqués d'une * sont obligatoires